SOUS LA LUNE EXACTEMENT...

La Fête de la Lune, appelée aussi Fête de la mi-automne, est célébrée chaque année, le soir du 15ème jour du 8ème mois lunaire chinois, dans le sud-est de l'extrême-orient (Chine, Japon...). En cette année 2008, cette fête est donc célébrée aujourd'hui, le 14 septembre.

Ce sera, la pleine lune, comme le veut la tradition. C'est le jour parfait pour rendre hommage à la déesse Chang'e car ce soir là, en Chine, la lune est pleine, la lune est ronde , la lune est blanche.

La légende disait que la nuit de la Fête de la Mi-Automne, si on observait attentivement la lune, on pouvait apercevoir Chang'e dans son palais...

lune_1_

La Fête de la mi-automne symbolise aussi l'union familiale d'où son 3ème nom de Fête de la réunion. Le soir de cette fête, chaque famille préparait traditionnellement leur table couverte de fruits, de cacahuètes assaisonnées de poudre de cannelle, de taro... Avec, au centre de la table, une pyramide de Yuebing (gâteau de lune).

Au début de la cérémonie, la famille s'inclinait face à la lune, afin de rendre hommage à Chang'e restée au palais lunaire.

On disait que seules les femmes pouvaient rendre hommage à Chang'e car elle est une femme et appartient au yin (féminin) comme la lune.

Après ce rituel, tout le monde s'asseyait autour de la table et partageait le repas. Puis le moment était arrivé pour les vieillards de raconter des histoires sur la lune et pour les enfants, émerveillés, de les écouter attentivement.

Une fois le moment du dessert venu, les Chinois sortaient se promener en famille avec des lanternes pour admirer ensemble la rondeur de la pleine lune de mi-automne, tout en dégustant des fruits et des gâteaux de lune.

Cette fête est aussi l’occasion d’un pique-nique nocturne en famille. La Fête de la lune est aussi célébrée entre amis, sous la lune...

LA LÉGENDE DE CHANG'E...

Comme dans chaque légende, il existe plusieurs versions. Voici ma version préférée...

Il y a environ 4400 années solaires, sous le règne de l’empereur Yao, la Terre était entourée de dix Soleils qui l'illuminaient, chaque jour à leur tour. Cependant, un matin, les dix Soleils apparurent en même temps, faisant bouillir les mers et desséchant les terres et la végétation…

Pour sauver le monde de ce chaos, Yao fit appel au chasseur Hou Yin, un archer d’élite, et l’envoya au sommet de la montagne Kunlun pour qu’il régule le système. Alors Hou Yin, avec son arc et ses flèches,  détruisit les neufs Soleils pour qu'il n'en reste plus qu'un (notre soleil actuel, naturellement !)Vraiment fortiche !

hou_yin

Hou Yin devint un héros au yeux du peuple. Il était respecté et vénéré.

Un jour que Hou Yin chassait dans les bois, il fit la rencontre d'une belle jeune fille se prénommant Chang'e, qui puisait de l'eau dans un ruisseau avec un tube de bambou. Hou Yin lui demanda de l'eau pour étancher sa soif. Devinant qu'il s'agissait du légendaire héros Yin, Chang'e lui offrit à boire et lui cueillit une fleur en témoignage de son respect.

Hou Yin et Chang'e se lièrent d'amitié puis s'aimèrent et plus tard se marièrent.

hou_yin_et_chang_e

Hou Yin aimait tant son épouse qu'il désirait vivre à ses côtés éternellement.

Un jour, il dit à sa femme :

" Quand j'étais au ciel, j'ai entendu dire que dans les monts Kunlun, à l'ouest, habite la Reine-mère d'occident. Elle possède une pilule d'immortalité. Je vais aller la chercher."

Ils étaient très tristes de cette première séparation mais, pour vivre éternellement tous les deux, ils étaient prêts à affronter le danger et la mort. Hou Yin prit son arc et ses flèches, enfourcha un bon cheval et se dirigea vers l'ouest.

Après maintes difficultés, il atteignit les  monts Kunlun. La Reine accueillit Hou Yin aussi respectueusement qu'un héros qui a sauvé le monde de nombreux fléaux devaient l'être. 

Ayant apprit le motif de sa visite, la Reine envoya l'Oiseau à trois pattes chercher la pilule d'immortalité fabriquée à partir d'un des rares fruits de l'arbre d'immortalité (fruits qui ne poussent qu'une fois tous les trois mille ans donc vous comprenez que ces pilules étaient très rares et très précieuses !)

"Emporte cette pilule, dit la Reine, c'est la seule qui me reste. Néanmoins, c'est largement suffisant pour ton épouse et toi. Prenez-en chacun la moitié, et vous deviendrez immortels. Mais attention, si l'un de vous deux l'avale entière, il s'envolera au ciel et ne pourra jamais plus redescendre sur Terre.

- Je ne suis venu chercher la pilule d'immortalité que pour vivre éternellement avec Chang'e, répondit l'archer céleste."

Puis il prit la pilule, remercia la Reine et partit.

Il retrouva Chang'e et lui confia précieusement la pilule.

"Je suis passé par mille épreuves pour aller la chercher. Si nous la partageons, nous deviendrons immortels tous les deux. Mais si l'un de nous l'avale entière, il ira au ciel sans espoir de retour. Garde-la précieusement, nous la partagerons un jour faste prochain et nous vivrons ensemble éternellement heureux."

Hou Yin vivait sur Terre depuis longtemps déjà. Il enseignait le tir à l'arc à des jeunes gens. comme dit le proverbe chinois :"Lorsque le maître est compétent, ses disciples sont brillants". De fait, la plupart de ses élèves devinrent de célèbres archers.

(Attention : mise en scène du méchant ! Il y a toujours un méchant...)

L'un d'entre eux s'appelait Feng Meng. C'était un très bon archer mais pas aussi bon que son maître. Il désirait que son maître meurt avant lui pour être le meilleur...

ChangE1

Un jour, Hou Yin partit chasser. Feng Meng en profita pour pénétrer chez lui et menaça Chang'e de son arc.

"Donne-moi vite la pilule d'immortalité, lui ordonna-t-il, sinon je te tuerai."

Surprise, Chang'e lui demanda :

"Feng Meng, tu es le disciple de Hou Yin,  pourquoi... ?

- Je ne considère plus Hou Yin comme mon maître. Devrais-je toujours rester un archer de second ordre toute ma vie ? Non, car il mourra avant moi ! rétorqua Feng Meng en riant sarcastiquement."

Chang'e était rouge d'émotion et de colère.

"Allons, dépêche-toi de me donner cette pilule !" cria Feng Meng en brandissant son arc d'un air menaçant.

Après toutes les épreuves que son mari avait traversées pour obtenir la pilule d'immortalité, Chang'e ne devait pas laisser Feng Meng s'en emparer. Elle sortit la pilule de son écrin, et au moment où Feng Meng tendit la main, elle la porta à sa bouche, l'avala et se précipita vers la porte...

Chang'e se retrouva sur le seuil de sa demeure, se sentit toute légère. Elle s'envola vers le ciel. En pensant à son mari resté sur Terre, elle se réfugia sur l'astre le plus proche, la Lune. Dès lors, le Palais lunaire, dans lequel vit désormais Chang'e, brilla d'un éclat nouveau.

Lorsque Hou Yin apprit ce qui s'était passé à son retour de la chasse, il ressentit une immense tristesse. Il regarda la lune et pensa à Chang'e, sa bien-aimée.

lune110_1_

Devant l'ingratitude que Feng Meng lui avait témoigné, Hou Yin partit à sa recherche avec son arc et ses flèches.

Feng Meng s'était caché dans un bois derrière la maison de Hou Yin. Il tendit un piège à son maître et lui asséna un violent coup de bâton derrière la tête? Hou Yin s'écroula, raide mort.

Feng Meng fût condamné par les disciples de Hou Yin, à la mort. Ils l'attachèrent à un arbre et le transpercèrent chacun d'une flèche. Son ambition démesurée l'avait mené à sa perte.

chang_E

LES YUEBING OU GÂTEAUX DE LUNE...

103828_1160299442733_1_

Le gâteau de lune (ou yuebing) est apparut sous la dynastie de Tang. Cependant, il ne devient populaire que sous la dynastie des Song, grâce à la légende suivante :

La dynastie Yuan a régné sur la Chine de 1271 à 1368. Elle fût fondée par l'empereur mongol Kubilai Khan qui conquit la Chine en 1279, renversant la dynastie Song du sud qui avait régnée sur la Chine entre 960 et 1279.

Les dirigeants de la dynastie Song refusèrent les lois de la nouvelle dynastie et organisèrent une rébellion. Profitant de l'approche de la Fête de la lune, les chefs des rebelles ordonnèrent de fabriquer des gâteaux spéciaux. Ils y cachèrent des messages à l'intérieur expliquant les plans d'attaque. Les rebelles réussirent à renverser le gouvernement en place. Ainsi naquit la dynastie Ming. 

Aujourd'hui, on mange des yuebing lors de la Fête de la lune pour commémorer cette légende.

De nos jours, les yuebing varient d'une région à une autre.

  • Le yuebing de Xuzhou se caractérise par son enveloppe croustillante à feuilles multiples, il est fourré en général de cinq pépins, de purées des haricots rouges, de poivre chinois, le tout mélangé avec du sel et du sucre et de viande de porc;

  • Le yuebing de Beijing est préparé avec de l'huile et est farci de fruits secs, de purée de haricots rouges... ;

  • Le yuebing  de GuangdongGuangdong a une forme élégante, une enveloppe mince, une couleur agréable et est farci soit de noix de coco, de purée de graines de lotus, de cinq pépins, de jaune d'œuf, de poulet, de jambon, ou encore de fleur de laurier.

A Paris, les yuebing sont vendus dans certaines pâtisseries en toutes saisons. Mais à l'approche de la Fête de la lune, vous pouvez en trouver dans tous les magasins ou pâtisseries asiatiques.

Recette du Gâteau de Lune chinois (yuebing)

yuebing_gateaudelune_1_

 

pic_iroha_01_up_1_

Pour clôturer ce post, voici un clip de Mécano, Hijo de la luna, qui raconte une légende sur la lune :